Gestion libre ou pilotée de son assurance vie : comment faire le bon choix ?

Homme devant son PC essayant de faire le meilleur choix entre gestion libre et pilotée pour son assurance vie
  • Blog
  • Bourse
  • Gestion libre ou pilotée de son assurance vie : comment faire le bon choix ?

En matière de placement, l’assurance vie est un véritable couteau suisse : constitution d’un patrimoine, préparation de la retraite, transmission d’un capital… ce produit de placement financier répond à de nombreux objectifs.

Pour construire cette épargne, la plupart des assureurs ou courtiers en assurance vie proposent aux détenteurs principalement deux modes de gestion : la gestion libre ou la gestion pilotée

Comment fonctionnent-ils ? Quels sont leurs avantages et leurs différences ? Nos réponses pour faire le bon choix !

Assurance vie : les principaux modes de gestion

Avec l’assurance vie multisupports, vous pouvez investir sur les fonds en euros (investis en obligations et en immobilier, dont le capital est garanti, souvent à 100 %, parfois un peu moins) et sur des unités de compte (UC) : actions d’entreprises, parts de fonds d’investissement (FCP, FCPR, FCPI, FIP), parts de sociétés immobilières (OPCI, SCPI), parts d’ETF pour suivre les cours des indices boursiers, produits structurés, etc. Les unités de compte ne sont pas garanties, mais offrent un rendement potentiel élevé sur le long terme.

La première étape consiste à déterminer votre profil d’investisseur (selon votre situation personnelle et patrimoniale, vos objectifs, votre aversion au risque, etc.). Après quoi, vous pourrez choisir un contrat d’assurance vie. Enfin, il faudra définir les UC sur lesquelles investir et comment répartir votre capital sur ces supports. Pour cela, plusieurs modes de gestion sont proposés par les assureurs, banques et courtiers en ligne.


Qu’est-ce qu’une assurance vie en gestion libre ?

En choisissant un contrat d’assurance vie en mode gestion libre (ou gestion directe), vous gardez le contrôle sur vos investissements :

  • Choix des classes d’actifs et des supports d’investissement (disponibles dans votre contrat) ;
  • Répartition de vos versements sur les unités de compte sélectionnées ;
  • Arbitrages entre les supports (acheter, vendre, réduire ou augmenter la part…), selon les conditions de marché ou un changement de votre situation personnelle par exemple.

Le mode de gestion libre offre donc une grande souplesse d’intervention et donne accès, généralement, à une plus grande variété de supports en unités de compte qu’avec le mode de gestion pilotée.

À quoi correspond la gestion pilotée d’un contrat d’assurance vie ?

Avec la gestion pilotée, appelée aussi gestion déléguée ou sous mandat, vous confiez le capital de votre assurance vie à un expert, via la signature d’un mandat de gestion. Votre épargne est gérée de A à Z par un professionnel de la gestion d’actifs, qui adapte les investissements et l’allocation des fonds selon vos objectifs, votre horizon de placement ou votre sensibilité au risque. Régulièrement, vous recevez une note d’information sur la situation de votre contrat et sur les choix d’investissements réalisés.

Même si le mode « gestion pilotée » semble plus verrouillé qu’en gestion libre, vous pouvez ajuster votre profil d’investisseur avec votre gestionnaire pour faire évoluer vos placements. Par exemple, si vous souhaitez réduire le niveau de risque, le professionnel pourra augmenter la part de supports plus sécurisés comme le fonds euros, les obligations ou l’immobilier. À contrario, si vous voulez dynamiser votre portefeuille, il pourra inclure davantage de supports risqués, en actions principalement.

Les autres modes de gestion

Certaines compagnies proposent parfois des modes de gestion intermédiaires :

  • La gestion conseillée, où le détenteur de l’assurance vie reçoit des recommandations d’investissement et des conseils d’arbitrage, tout en restant décisionnaire sur ces choix.
  • La gestion profilée : votre gérant s’occupe de la répartition de votre capital uniquement au moment de la souscription de votre assurance vie. Ensuite, c’est l’épargnant qui se charge des arbitrages éventuels (certains assureurs prévoient un rééquilibrage gratuit par an).
  • La gestion par robo-advisor (ou robot conseillé) qui permettrait de traiter un nombre d’informations plus important et de réaliser une allocation plus fine de votre épargne. Cette nouvelle méthode de gestion s’adresse plutôt aux investisseurs qui ont déjà constitué un patrimoine financier et veulent dynamiser leur allocation de fonds.

Combien coûte la gestion libre ou pilotée d’une assurance vie ?

Qu’il s’agisse de frais d’entrée à chaque versement, de frais de tenue de compte, de frais facturés par les gestionnaires des unités de compte ou de frais de sortie appliqués à la sortie, un contrat d’assurance vie s’accompagne toujours de différents coûts, plus ou moins importants.

Au-delà des frais cités ci-dessus, le choix du mode de gestion du contrat peut aussi avoir un impact tarifaire. La plupart des assureurs proposent une formule gestion libre gratuite ou facturent seulement à partir de plusieurs arbitrages par an (à vérifier sur chaque contrat).

Inversement, comme on peut s’en douter, la gestion pilotée sous mandat implique une intervention du gestionnaire qui facture ses services. Le coût s’établit entre 0 % et 1,5 % selon que vous choisissiez un contrat auprès d’une banque / courtier en ligne ou d’un établissement bancaire / assureur traditionnel. En effet, les offres d’assurance vie en ligne sont souvent moins chères.

Attention aux options automatiques de gestion

Pour vous accompagner, certains assureurs proposent des options de gestion automatique de votre assurance vie comme les arbitrages programmés pour basculer progressivement les fonds d’un support à un autre, la sécurisation des plus-values pour transférer les gains vers des supports moins risqués, ou encore la limitation des pertes qui déplace le capital investi sur un support qui atteint un niveau plancher vers un autre.

Ces options sont facturées soit au pourcentage (parfois jusqu’à 1 %), soit forfaitairement (d’une dizaine à une centaine d’euros à chaque opération). Bien que pratiques à priori, il faudra étudier la pertinence de ces options avant de souscrire, notamment sur les « petits » contrats où l’intérêt semble limité.

Bon à savoir : Depuis l’arrêté du 24 février 2022 traitant de la transparence des frais du plan d’épargne retraite et de l’assurance vie, les producteurs et distributeurs de ces solutions d’épargne doivent vous informer des frais au moment de la souscription et des coûts réels appliqués à votre contrat par la suite.

Comment choisir entre la gestion libre ou pilotée pour mon assurance vie ?

Le choix du mode de gestion d’une assurance vie dépend essentiellement du niveau de connaissance et du degré d’implication que l’épargnant peut fournir pour gérer ses actifs.

Si vous avez peu de compétences financières (fonctionnement des produits et supports d’investissement, mode de rémunération, gestion du risque, etc.) ou que vous n’avez pas la possibilité d’y consacrer du temps, la gestion pilotée semble préférable pour éviter les erreurs de débutant ou de passer à côté d’événements majeurs sur les marchés financiers. Dans tous les cas, ce choix n’est pas figé et pourra être modifié si vous le souhaitez.

La gestion libre s’adresse donc plutôt aux investisseurs aguerris qui disposent des connaissances et du temps nécessaires pour analyser le risque puis choisir et arbitrer les différents supports en fonction de leur profil investisseur. Une mauvaise sélection et/ou une allocation inadaptée à la situation personnelle et patrimoniale du détenteur et contraire à ses objectifs de placement représentent un risque supplémentaire de perte en capital.

author

Michaël Marrot

Des articles pour aller plus loin

multiples pages d'un livre ouvert traitant de l'investissement en bourse

Les livres incontournables pour investir en Bourse (Top 7)

Vous souhaitez vous lancer dans l’investissement en Bourse et cherchez quels sont les meilleurs ouvrages susceptibles de vous guider dans.

31 janvier 2023
jeune homme devant son PC cherchant comment investir en bourse avec un petit budget

Comment investir en Bourse quand on a un petit budget ?

Investir en Bourse avec un petit budget est possible grâce à de petits investissements. En outre, il est tout à.

23 janvier 2023
homme portant un cartable et marchant dans la rue pour aller investir

Dans quoi investir : 4 placements pour 2023

Alors que le contexte économique n’est pas toujours au beau fixe, certains placements permettent toujours à bon nombre d’investisseurs de.

20 janvier 2023