L’Assurance Vie

assurance-vie
Avertissement

Les informations fournies sont uniquement à but éducatif. Finclub ne propose pas de conseil en investissement ni de services de courtage. Nous ne recommandons pas d’acheter ni de vendre un actif ou produit d’investissement particulier.

Définition de l’assurance vie

L’assurance vie est un contrat par lequel le souscripteur (client), et son assureur s’engagent mutuellement. Le souscripteur place sur ce contrat une certaine somme d’argent et obtient en retour le versement d’une rente ou d’un capital, destiné à une ou plusieurs personnes : les bénéficiaires du contrat.

Selon l’objectif visé, le souscripteur peut choisir entre 3 catégories de contrat : en cas de vie, en cas de décès, ou un contrat mixte, vie et décès. Ces différentes catégories de contrat déterminent les conditions dans lesquels les versements sont effectués aux bénéficiaires : lorsque le souscripteur est en vie, suite à son décès ou dans les deux situations.

Fonctionnement de l’assurance vie

Tout au long du contrat d’assurance vie, le souscripteur effectue un ou plusieurs versements appelés Primes dont le taux de rémunération dépend du support sur lequel ces sommes sont investies : support en euros ou en unités de compte. Les supports en euros sont garantis et sont augmentés des intérêts perçus au titre du taux minimum garanti prévu dans le contrat. Les Unités de Compte (UC) représentent quant à elles des Organismes de Placement Collectif en Valeurs Mobilières (OPCVM) qui évoluent à la baisse comme à la hausse en fonction de l’évolution des marchés boursiers ou immobiliers de référence. Ces fonds ne sont donc pas garantis ; seul le nombre d’unités de compte est garanti.

Le client souscripteur peut choisir de répartir lui-même ses primes ou faire appel à une gestion sous mandat afin de déléguer cette tâche à un professionnel. Son conseiller se charge alors de mettre en place la meilleure répartition possible afin d’atteindre les objectifs du client compte tenu de son Profil d’investisseur.

Le client peut fixer librement les modalités de versement des primes afin de verser une prime unique, des primes à périodes fixes, ou des primes à versements libres. En cas de besoin de liquidité, il peut racheter à tout moment son assurance vie à la valeur de rachat précisée dans son contrat bien que cela puisse entraîner la perte d’avantages fiscaux.

Les Frais de l’assurance vie

4 types de frais peuvent être appliqués lors de la souscription et durant la vie du contrat.


Frais de dossier

Les Frais de dossier sont fixes et payés lors de la souscription.


Frais d’entrée

Les Frais d’entrée sont prélevés lors des versements, à la souscription ou en cours de contrat. Ils sont forfaitaires ou proportionnels au montant du versement.


Frais de gestion

Les Frais de gestion sont prélevés pendant toute la durée du contrat.


Frais d’arbitrage

Enfin, les Frais d’arbitrage sont prélevés sur le montant des sommes transférées d’une unité de compte à l’autre. Ils sont forfaitaires ou proportionnels aux sommes transférées. Il est possible de détenir plusieurs contrats d’assurance vie.

La fiscalité constitue un des avantages clefs de l’assurance vie. Passé le huitième anniversaire, les revenus tirés d’un contrat d’assurance vie ne sont pas imposables, dans certaines limites. Pour en savoir plus, visitez le site Service-public.fr

author
Michaël Marrot

Diplômé du Master Grande École de l’INSEEC Business School et rédacteur spécialisé chez Syntax Finance, Michaël compte à son actif plus d’une centaine de contenus éducatifs rédigés pour les médias NewTrading.fr et Finclub.fr sur les thématiques : bourse, immobilier et cryptomonnaies.

Des articles pour aller plus loin
PEA ou assurance vie

Le PEA et l’assurance vie représentent deux produits d’épargne plébiscités par les Français. Chacun d’entre eux permet de répondre à.

13 juin 2024
fiscalité CTO

Le compte-titres ordinaire (CTO) est un produit d’épargne qui autorise des investissements sur une large gamme de valeurs mobilières (actions,.

12 juin 2024
succession PEA

Le PEA permet de bénéficier d’une exonération d’impôt sur les plus-values, sous certaines conditions. Si vous profitez de dispositions avantageuses.

11 juin 2024