5 conseils pour renégocier son prêt immobilier au meilleur moment

Quand Renégocier un Prêt Immobilier ? 5 Conseils
  • Blog
  • Immobilier
  • 5 conseils pour renégocier son prêt immobilier au meilleur moment

Vous souhaitez bénéficier de la baisse globale des taux d’intérêt ? Le prêt que votre banque vous a accordé il y a quelques années n’est plus aussi intéressant qu’auparavant ?

Bonne nouvelle : la loi vous autorise à renégocier votre crédit immobilier pour bénéficier des taux pratiqués à l’heure actuelle sur le marché. Mais pas n’importe quand ou n’importe comment ! Pour réaliser de vraies économies, il est important de savoir quel est le bon moment pour entamer les démarches de renégociation, mais également comment s’y prendre… 

Quand renégocier un prêt immobilier ? Découvrez tous nos conseils.

Rappel : Qu’est-ce que la renégociation de crédit ?

Renégocier un crédit immobilier n’est pas chose à prendre à la légère et demande un peu de connaissance pour se donner toutes les chances de succès. 

Définition de la renégociation de crédit

Renégocier son crédit immobilier, c’est revoir avec son banquier les conditions initiales du prêt. Et plus précisément, le taux d’intérêt d’emprunt

Si la tendance du marché est à la baisse eu égard à ce que vous aviez obtenu il y a quelques années, c’est le moment de tenter d’obtenir un taux plus faible.

Renégociation de prêt et rachat de crédit, quelle différence ?

Attention à ne pas confondre renégociation de prêt et rachat de crédit. Si l’objectif poursuivi par ces 2 opérations est le même, à savoir obtenir des conditions d’emprunt plus favorables, le moyen pour y parvenir est différent :

  • Dans l’hypothèse d’une renégociation de prêt immobilier, les discussions s’effectuent avec la banque de départ. 
  • Dans l’hypothèse d’un rachat de crédit, les discussions s’effectuent avec un autre organisme financier. Une bonne occasion de faire marcher la concurrence.

Pourquoi renégocier son crédit ?

La renégociation de crédit a pour objectif principal de faire réaliser des économies à l’emprunteur.  

Un taux d’intérêt plus faible va directement avoir un impact sur 2 éléments clés du crédit immobilier :

  • Le montant des mensualités de remboursement.
  • La durée de remboursement.

À partir de quand renégocier un prêt immobilier ?

2, 5, 7, 10 ans… Il n’y a pas de réponse chiffrée standardisée à la question de savoir quand renégocier un prêt immobilier. 

En réalité, tout dépend des conditions dans lesquelles le crédit initial a été conclu. Mais aussi des taux d’intérêt pratiqués au moment où la renégociation de prêt immobilier est envisagée. S’il y a un écart important entre eux, c’est peut-être le moment de revenir sur votre contrat initial. 

5 conseils pour déterminer le bon moment pour renégocier un crédit immobilier

Chaque dossier est particulier et doit être étudié avec attention. C’est pourquoi, l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) donne 5 conseils généraux pour aider les emprunteurs à déterminer le meilleur moment pour renégocier un crédit immobilier. 

Bon à savoir

L’ACPR est l’organe de supervision français de la banque et de l’assurance.

#1 La durée restante de remboursement du prêt doit être supérieure à la durée écoulée

L’ACPR conseille aux emprunteurs de renégocier le prêt immobilier durant la première partie du crédit. C’est-à-dire pendant la phase de remboursement des intérêts du prêt

La durée restante de remboursement doit être supérieure à la durée déjà écoulée.

#2 Le montant du capital restant dû doit être suffisamment élevé

Le capital restant dû à la banque doit être suffisamment important. Inutile d’engager des frais de renégociation si les sommes encore dues sont minimes.

#3 La différence entre le taux actuel et le nouveau taux doit être importante

L’ACPR recommande de renégocier un crédit immobilier lorsque la différence entre le taux actuel d’emprunt et le nouveau taux recherché est d’au moins 0,7 point voire de 1 point.

Plus l’écart est important entre les 2 valeurs, meilleures seront les économies réalisées. 

#4 Les frais bancaires ne doivent pas être trop élevés

Combien coûte une renégociation de crédit immobilier ? Renseignez-vous au préalable auprès de votre banque sur les frais facturés en cas de renégociation. 

En règle générale, les établissements de crédit facturent des frais d’avenant au contrat. Et parfois même des frais de dossier, pour le temps passé à l’éplucher.

Non réglementés, ils sont laissés à leur libre discrétion.

Lorsqu’une hypothèque garantit le premier crédit, le nouveau taux et/ou la nouvelle durée de remboursement doivent faire l’objet d’une nouvelle inscription au service des hypothèques. Cette formalité est payante et à la charge de l’emprunteur.

#5 Vérifier l’intérêt financier de l’opération de renégociation

Renégocier un prêt immobilier n’est pas gratuit. Avant de se lancer, il est nécessaire d’effectuer une balance des intérêts entre les frais engendrés par la renégociation et les économies réalisées in fine.

Il est donc important de vérifier l’intérêt financier de l’opération en effectuant 2 calculs :

  • Calcul 1 : le coût total du crédit restant = il équivaut à la somme des mensualités restantes.
  • Calcul 2 : le coût de la renégociation de crédit = il équivaut à la somme du capital, des intérêts, de l’assurance emprunteur, des frais de dossier et de l’éventuelle nouvelle inscription d’hypothèque.

L’opération de renégociation de crédit immobilier n’a d’intérêt que si le coût de la renégociation de crédit est inférieur au coût total du crédit restant.

Peut-on renégocier plusieurs fois son crédit ?

Les crédits sont conclus sur de longues périodes. 19 ans et 6 mois, c’est la durée moyenne des prêts immobiliers en France en 2021. 

Il n’existe pas de limite à la renégociation de prêts immobiliers. Pendant toute la période de remboursement, l’emprunteur peut tenter de modifier les conditions de son crédit autant de fois qu’il le souhaite.

Faut-il souscrire une nouvelle assurance emprunteur dans le cadre d’une renégociation de crédit ?

Non, dans le cadre de la renégociation de crédit, l’assurance emprunteur suit le crédit renégocié.

Comment renégocier son crédit immobilier ?

Les banques n’ont aucun intérêt financier à diminuer le taux d’intérêt d’un contrat déjà conclu. Pour convaincre le banquier de le revoir à la baisse, la règle d’or est de constituer le nouveau dossier aussi minutieusement que le 1er.

Les éléments suivants seront scrutés à la loupe par le conseiller bancaire, dans les mêmes conditions que prêt d’origine :

  • les revenus de l’emprunteur ;
  • le montant de l’apport personnel de l’emprunteur ;
  • l’épargne disponible de l’emprunteur ;
  • le taux d’endettement maximum ;
  • la régularité des revenus ;
  • L’âge de l’emprunteur et sa situation médicale ;
  • La gestion de ses comptes bancaires…

La nouveauté réside dans la fourniture du tableau d’amortissement du crédit actuel.

Bon à savoir

Pour en savoir plus sur le sujet, n’hésitez pas à consulter notre article Dossier de crédit immobilier, que regarde la banque ?

La banque peut-elle refuser de renégocier ?

Oui, les établissements financiers peuvent refuser de revoir le taux d’intérêt de crédits immobiliers.

Que se passe-t-il si la banque accepte de renégocier le prêt immobilier ?

En cas de renégociation de prêt, les modifications au contrat de crédit initial sont apportées sous la seule forme d’un avenant établi sur support papier ou sur un autre support durable (article L313-39 du Code de la consommation).

Cet avenant comprend :

  • Un échéancier des amortissements détaillant pour chaque échéance le capital restant dû en cas de remboursement anticipé.
  • Le taux annuel effectif global.
  • Le coût du crédit, calculé sur la base des échéances et des frais à venir. 
À noter

Pour les prêts à taux variable ou révisable, l’avenant comprend le taux annuel effectif global ainsi que le coût du crédit, calculés sur la base des échéances et des frais à venir jusqu’à la date de la révision du taux, ainsi que les conditions et modalités de variation du taux.

L’emprunteur dispose d’un délai de réflexion de 10 jours à compter de la réception de l’avenant.

L’acceptation doit être donnée par lettre, ou selon tout autre moyen convenu entre les parties de nature à rendre certaine la date de l’acceptation par l’emprunteur.

Quand et comment renégocier votre prêt immobilier ? Vous avez maintenant toutes les cartes en main pour faire de précieuses économies. Si votre taux plafonne au-dessus de 2 %, c’est peut être le moment d’exercer vos talents de négociateur !

author

Michaël Marrot

Des articles pour aller plus loin

Building en SCPI

Faut-il investir dans l’immobilier en SCPI ? Notre avis

L’investissement dans les Sociétés civiles de placement immobilier (SCPI) ne cesse de progresser, porté par les nombreux atouts qu’offre ce.

29 janvier 2023
homme portant un cartable et marchant dans la rue pour aller investir

Dans quoi investir : 4 placements pour 2023

Alors que le contexte économique n’est pas toujours au beau fixe, certains placements permettent toujours à bon nombre d’investisseurs de.

20 janvier 2023
Bâtiments en SCPI

Investir 50 000 euros en SCPI : pourquoi et comment ?

Vous recherchez un placement intéressant pour votre épargne ? Vous aimeriez investir une somme importante ?  Plus d’un million d’épargnants.

20 janvier 2023