Rente ou capital : comment débloquer l’épargne de son PER ?

coffre-fort débloquer rente ou capital
  • Blog
  • Épargne
  • Rente ou capital : comment débloquer l’épargne de son PER ?

Le PER (Plan Épargne Retraite) est un placement dont l’objectif premier est de constituer une épargne pour préparer votre retraite. Les sommes versées pendant votre vie professionnelle sont, sauf cas exceptionnel, bloquées. Lorsque vous atteignez l’âge du départ à la retraite, vous pouvez récupérer votre argent en capital ou en rente. 

Comment déterminer la meilleure option ? Tout dépend de vos besoins et de considérations telles que votre situation financière, le montant disponible ou la fiscalité applicable. Finclub vous propose ce guide complet pour comprendre les mécanismes de sortie en rente ou en capital du PER, ainsi que les atouts de chaque solution. 

Avertissement

Les informations fournies sont uniquement à but éducatif. Finclub ne propose pas de conseil en investissement ni de services de courtage. Nous ne recommandons pas d’acheter ni de vendre un actif ou produit d’investissement particulier.

Rente vs capital : quelle différence ?

Pour sortir l’argent de votre PER, vous avez deux options. Zoom sur les caractéristiques de la rente et du capital.

La rente : un complément de revenu régulier

Opter pour la rente viagère permet de bénéficier jusqu’à son décès, d’un revenu versé à échéance fixe (tous les mois ou tous les trimestres). Pour les versements obligatoires d’un PER d’entreprise obligatoire, la sortie sous forme de rente est requise. En revanche, pour le PER collectif d’entreprise ou le PER individuel, c’est vous qui choisissez. 

Cette option est activable dès la souscription du PER ou au moment du déblocage. La propriété du capital est alors transférée à l’établissement gestionnaire. En contrepartie, l’assureur ou la banque s’engage à vous verser une somme à vie

Son calcul varie en fonction : 

  • de l’âge au moment de la souscription ; 
  • de l’espérance de vie ; 
  • du montant de l’épargne ; 
  • des options choisies.  

Outre cette rente simple, il existe d’autres modalités :

  • La rente réversible : le bénéficiaire désigné touche une partie ou la totalité de la rente après votre décès. Elle peut également être majorée. 
  • La rente à annuités garanties : l’épargnant et le gestionnaire conviennent d’un nombre minimum d’années pendant lesquelles la rente est versée, même en cas de décès précoce. 
  • La rente par paliers : avec elle, le montant est modulable au fil des années. La rente peut ainsi être plus importante au début puis diminuer avec le temps.  
Cas pratique

D’après les simulateurs de rente en ligne, une personne de 40 ans en 2023, qui prendrait sa retraite à 64 ans, avec un capital de 50 000 € à convertir, peut espérer une rente brute mensuelle de 140 €. À ce rythme, il faut compter environ 30 ans pour récupérer la totalité de son capital.

Le capital : retirer son épargne en totalité ou en partie

Depuis la Loi PACTE de 2019 et l’entrée en vigueur du PER, vous avez la possibilité d’opter pour une sortie en capital au moment de liquider : 

  • un PER individuel ; 
  • un PER d’entreprise collectif ; 
  • les droits issus des versements volontaires, de la participation et de l’intéressement d’un PER d’entreprise obligatoire. 

Le retrait peut être total ou partiel. Dans le cas de retraits fractionnés, le PER n’est pas clôturé.  

Liquider son PER sous forme de rente : bonne ou mauvaise idée ?

Sécurité, fiscalité, frais : listons les atouts de la rente et ses inconvénients.  

Revenu garanti

La rente est un complément de revenu régulier défini à l’avance et versé jusqu’à la fin de votre vie. Avec elle, vous ne vous souciez plus de la gestion de votre argent. 

En revanche, c’est un choix définitif et il faut avoir épargné assez pour toucher une rente significative. Vous renoncez à récupérer votre capital et vous ne pouvez pas le transmettre à vos proches. Si le décès survient précocement, la rente perçue peut être inférieure à la somme épargnée sur le PER.  

Fiscalité de la rente

En choisissant la rente viagère, vous êtes assujetti à l’impôt sur le revenu. Le régime dont vous relevez dépend de la déductibilité des versements volontaires au cours de la vie du PER. 

Déduction des versements volontairesNon déduction des versements volontaires
Impôts sur le revenuRente soumise au régime « pension de retraite », après abattement est de 10 %.Rente imposée dans la catégorie « rente viagère à titre onéreux », après un abattement qui varie de 30 % à 70 % selon votre âge.
Prélèvements sociaux17,2% sur les versements volontaires après déduction de 30% à 70% selon votre âge.17,2% sur la quote-part de la rente correspondant aux gains.
Source : service-public.fr

Frais à prévoir

Parmi les frais du PER, l’établissement gestionnaire impose généralement des frais d’arrérages. Ils correspondent à une somme prélevée sur chaque mensualité par l’assureur ou la banque. Ces frais varient le plus souvent entre 1 et 3 %.   

Retirer son épargne retraite en capital : quel intérêt ?

Souplesse, fiscalité et gestion rigoureuse : penchons-nous sur la sortie en capital. 

Libre accès à l’épargne du PER

Un projet d’envergure à financer une fois à la retraite ? Vous pouvez récupérer la totalité de votre capital en une seule fois. Vous avez besoin d’un complément de ressources ? Il est possible d’opter pour des retraits partiels selon vos impératifs et l’épargne restante continue de produire des intérêts. 

Vous disposez de votre épargne en toute liberté. Contrairement à la rente, les établissements ne prennent pas de commission sur les retraits. Enfin, en cas de décès, la somme restante sur le PER est reversée à vos bénéficiaires qui profitent d’un abattement fiscal avant l’imposition aux droits de succession. 

Fiscalité d’un retrait total ou partiel

Pour déterminer la fiscalité applicable lors d’une sortie en capital, il convient de prendre en compte l’imposition de vos versements au cours de la vie du contrat.

Déduction des versements volontairesNon déduction des versements volontaires
Impôts sur le revenu et prélèvements sociauxImposition des versements au barème progressif de l’impôt.

Imposition des intérêts au prélèvement forfaitaire de 30 % (12,8 % d’IR et 17,2 % de prélèvements sociaux).
Seuls les intérêts sont soumis au prélèvement forfaitaire de 30%.
Source : service-public.fr
Bon à savoir

Vous avez bénéficié de la déduction fiscale à l’entrée du PER ? Si vous effectuez un retrait total conséquent, vous risquez de changer de tranche marginale d’imposition et d’être soumis à une fiscalité plus élevée. Pour éviter ce phénomène et lisser votre taxation, mieux vaut opter pour des retraits fractionnés étalés sur plusieurs années.

Vous pouvez aussi déclarer votre capital en revenus exceptionnels, à condition qu’il soit supérieur à la moyenne des revenus imposables des 3 années précédentes.

Combiner rente et capital : une option possible !

Certains établissements proposent la combinaison de ces deux formules. Vous avez ainsi la possibilité de récupérer une partie de l’épargne en capital et de jouir du reste sous forme de rente. Vous bénéficiez des avantages de chaque dispositif : la souplesse pour réaliser des projets qui vous tiennent à cœur et la sécurité d’un revenu régulier. 

Pour en savoir plus : maîtrisez-vous tous les rouages du Plan Épargne Retraite ? Grâce à notre dossier détaillé, découvrez notre guide PER 2023

Rente ou capital : quel est le meilleur choix pour la sortie d’un PER ? 

Il n’existe pas de réponse simple tant les trajectoires de vie sont uniques. Il est nécessaire de prendre en compte votre situation, vos besoins et vos objectifs. Pour avancer dans votre choix, voilà quelques pistes de réflexion :

  • Qu’est-ce que je préfère : liberté de gestion ou sécurité d’un revenu à vie ? 
  • Quel est le niveau de vie que je souhaite préserver ? 
  • Est-ce que je désire financer des projets importants ou privilégier la transmission d’un capital ? 

Pour vous aider, voici un récapitulatif des deux modes de sortie avec leurs caractéristiques. 

Sortie en capitalSortie en rente 
Revenu garanti à vieNonOui
Gestion libre de votre capitalOuiNon – capital aliéné 
Frais de sortieAucunFrais d’arrérages à prévoir
Fiscalité
En cas de déduction des versements
IR – barème progressifIR – Régime pension de retraite + Prélèvement sociaux
Fiscalité
Sans déduction des versements
Exonération pour la part équivalente aux versements
Intérêts soumis au prélèvement forfaitaire de 30%
IR – Régime rente viagère à titre onéreux + Prélèvement sociaux
Transmission à un bénéficiaireOuiPossible si option rente réversible souscrite

Vous souhaitez profiter des avantages du PER pour préparer votre retraite ? Retrouvez la sélection Finclub des meilleurs PER.

author
Audrey Croiset

Lead Copywriter chez Syntax Finance, Audrey possède un diplôme d’études comptables et financières (DECF) et une expérience professionnelle de plus de 15 ans dans les secteurs bancaire et comptable.

Des articles pour aller plus loin
meilleure assurance-vie responsable

Vous cherchez à investir votre épargne de manière éthique et durable ? Vous voulez soutenir des projets qui ont du.

25 janvier 2024
meilleurs livrets d'épargne

Épargner régulièrement est une bonne pratique pour se constituer une épargne de précaution et, par la suite, développer son patrimoine.

15 janvier 2024
choisir assurance-vie

Choisir une assurance vie qui vous correspond n’est pas aussi facile qu’on pourrait le croire. Les offres sont très nombreuses.

15 janvier 2024