Pourquoi la Bourse baisse-t-elle ?

cours de bourse en baisse

Alors que les chutes des Bourses sont souvent impressionnantes et stressantes pour les investisseurs, elles n’ont en réalité rien d’extraordinaire, et font même partie intégrante du cycle des marchés boursiers et du processus d’investissement. Il est donc important de prendre du recul face à une baisse des marchés, pour analyser la situation de manière objective et prendre de meilleures décisions d’investissement.

Pourquoi la Bourse baisse-t-elle ? Que faire quand la Bourse chute ? Où placer son argent lors d’un krach boursier ? Comment réagir quand les Bourses perdent du terrain ? Faut-il garder ses placements dans ces moments-là ? Comment bien se préparer à une chute de la Bourse ? Retrouvez toutes les réponses, et plus, dans cet article !

Avertissement

Les informations fournies sont uniquement à but éducatif. Finclub ne propose pas de conseil en investissement ni de services de courtage. Nous ne recommandons pas d’acheter ni de vendre un actif ou produit d’investissement particulier.

Qu’est-ce qu’un krach boursier ?

On parle d’un krach boursier lorsqu’un marché financier s’effondre de manière importante brutalement, généralement à cause de différents éléments entraînant une panique chez les investisseurs. Ces derniers sont alors tentés de se débarrasser de certains de leurs actifs pour limiter leurs pertes au moment où aucun investisseur ne souhaite acheter, alimentant ainsi la baisse générale des prix.

Voici les krachs boursiers les plus célèbres de l’histoire de l’investissement :

  • La panique bancaire américaine de 1907.
  • Le jeudi noir de 1929.
  • Les chocs pétroliers de 1973 et de 1979.
  • Le lundi noir de 1987.
  • La bulle Internet des dot.com de 2000.
  • La crise des subprimes de 2007.
  • La crise de la dette européenne de 2011.
  • La crise boursière chinoise de 2015.
  • La chute de la Bourse liée à la crise sanitaire du coronavirus de 2020.

Comment expliquer les chutes en Bourse ?

Une dégradation de l’économie mondiale

Lorsque l’environnement macro-économique évolue et que les perspectives de croissance sont négativement impactées en conséquence, il n’est pas rare que les Bourses chutent face à une baisse potentielle de la croissance ou à une augmentation de l’incertitude. Depuis la guerre en Ukraine, l’inflation a fortement augmenté, entraînant ainsi un durcissement des politiques monétaires mondiales par les banques centrales et un plus grand risque de récession économique, ce qui a fait chuter la majorité des Bourses mondiales en 2022.

L’éclatement d’une bulle

Il est aussi possible qu’un krach boursier se produise à cause de la psychologie des investisseurs et des excès spéculatifs ayant créé une bulle qui finit par éclater après une importante augmentation de la valorisation de certains actifs.

Les événements imprévus

Une chute de la Bourse peut être entraînée par des événements imprévus comme des catastrophes naturelles, des actes de terrorisme, des guerres, des tensions géopolitiques ou encore des pandémies, parmi d’autres facteurs. Ces événements entraînent une baisse des cours de Bourse de nombreux actifs financiers en raison notamment de l’incertitude qu’ils génèrent sur l’avenir.

Les chutes en Bourse sont cycliques

Investir en Bourse comporte bien évidemment des risques de perte en capital lorsque les Bourses chutent. Mais il est important de noter que dans le temps, la Bourse a toujours été gagnante et en croissance sur le long terme. Les baisses de marché font juste partie de tout investissement et il faut bien s’y préparer et accepter ces moments de plus forte volatilité pour réussir en Bourse.

La Bourse fonctionne, en effet, de manière cyclique et alterne entre des périodes d’expansion et de contraction en fonction du cycle économique local, de la situation économique mondiale et du sentiment des investisseurs. Généralement, on peut observer 4 phases : la phase d’accumulation, la phase de forte et rapide hausse, la phase de distribution et la phase de forte baisse. Ensuite, le marché entre généralement dans un nouveau cycle haussier.

En regardant l’historique de la performance des plus grandes places boursières, les Bourses ont tendance à toujours augmenter dans le temps malgré les nombreux krachs boursiers. Il faut donc accepter ces périodes de baisses des cours et bien s’y préparer pour traverser ces périodes en toute confiance.

Que faire quand la Bourse chute ?

Ne pas vendre quand la Bourse est au plus bas

Le plus important en Bourse est de ne pas paniquer, de toujours suivre son plan d’investissement et de prendre en compte son horizon de placement. Cela vous évitera ainsi de prendre de mauvaises décisions sur le coup de l’émotion – comme de vendre quand la Bourse est au plus bas, alors qu’elle pourrait être sur le point de rebondir – surtout si vos objectifs financiers n’ont pas changé. 

Après tout, comme nous l’avons déjà dit, les marchés boursiers augmentent à long terme et passent toujours par des phases de baisse !

Mieux vaut prévenir que guérir : L’importance de la diversification

Bien que l’investissement en Bourse comporte toujours un certain niveau de risque, vous pouvez réduire ce risque en créant un portefeuille diversifié et en vous concentrant sur des actifs solides pour éviter les bulles par exemple. Essayez d’investir dans différents actifs financiers, dans des entreprises de différents secteurs d’activité, dans plusieurs pays, dans divers produits financiers et dans différentes devises. 

Il est aussi important d’adapter votre allocation d’actifs à votre tolérance au risque et de toujours investir une partie de votre épargne sur des valeurs refuges comme l’or ou les obligations.

Money management et Épargne de précaution

Pour mieux protéger votre capital d’investissement, vous devez mettre en place des règles de gestion des risques et de l’argent qui vous permettront de mieux gérer les situations de chute des Bourses et de conserver une certaine épargne de précaution. Cette dernière vous permet de faire face aux imprévus, car vous avez mis de côté une certaine somme d’argent. 

Une épargne de précaution lors de krachs boursiers vous permet d’être plus serein lors des chutes de la Bourse. Si vous avez besoin d’argent alors que les marchés ont fortement chuté, vous pourrez alors utiliser une partie de vos fonds sans avoir à clôturer vos positions perdantes.

Profiter de la baisse des prix pour faire des achats à bon compte

Puisque chaque chute des marchés financiers a toujours été suivie d’un rebond des prix dans le passé, une chute de la Bourse peut aussi être considérée comme une opportunité d’achat intéressante pour vous. C’est notamment le cas sur des valeurs que vous suiviez de près et qui sont maintenant bien moins chères qu’auparavant.

Essayez donc toujours d’avoir des fonds disponibles pour profiter d’opportunités d’investissement intéressantes qui respectent votre stratégie et vos objectifs d’investissement, ainsi que votre horizon de placement.

Vous l’aurez compris, les baisses de prix font partie du parcours de tout investisseur et il est important d’apprendre à faire avec les chutes en Bourse. Mieux vaut donc être préparé à de tels événements pour éviter de prendre des décisions sous le coup de l’émotion, qui pourraient fortement impacter vos performances boursières.

author
Maxime Parra

Rédacteur-en-chef du Finclub, Maxime est diplômé du Master Grande École de SKEMA Business School et d’un Master en Analyse financière internationale de la Faculté de finance, banque et comptabilité de Lille.

Des articles pour aller plus loin
PEA ou assurance vie

Le PEA et l’assurance vie représentent deux produits d’épargne plébiscités par les Français. Chacun d’entre eux permet de répondre à.

13 juin 2024
fiscalité CTO

Le compte-titres ordinaire (CTO) est un produit d’épargne qui autorise des investissements sur une large gamme de valeurs mobilières (actions,.

12 juin 2024
succession PEA

Le PEA permet de bénéficier d’une exonération d’impôt sur les plus-values, sous certaines conditions. Si vous profitez de dispositions avantageuses.

11 juin 2024