Les Frais du PER à la loupe

retraité qui compte les frais du PER

Instauré en 2019 par la loi PACTE, le PER permet de préparer sa retraite en épargnant tout au long de sa vie professionnelle. Une partie des fonds versés n’est pas réellement placée, car elle sert à financer différents frais appliqués par les banques, les compagnies d’assurance ou les gestionnaires de contrat. 

Une grande majorité des frais ne sont pas réglementés et sont établis librement par l’organisme. Ils peuvent être fixes ou correspondre à un pourcentage des sommes investies ou retirées. 

Avant de vous engager, prenez le temps de vous renseigner et surtout de comparer les offres. En approfondissant le sujet, vous pourrez gagner sur la rentabilité globale de votre produit d’épargne retraite. Quels sont les frais d’un PER individuel ? Découvrez-les en détail pour mieux choisir votre placement. 

Avertissement

Les informations fournies sont uniquement à but éducatif. Finclub ne propose pas de conseil en investissement ni de services de courtage. Nous ne recommandons pas d’acheter ni de vendre un actif ou produit d’investissement particulier.

Frais à l’entrée du plan d’épargne retraite

Il faut être vigilant, dès l’ouverture d’un PER individuel. Selon les organismes, des frais d’adhésion et de versement initial s’appliquent.  

Frais d’adhésion

En souscrivant un PER, vous pouvez être amené à régler une indemnité allant jusqu’à 30 €. Selon l’organisme que vous contactez, ces frais ne sont pas automatiques et peuvent être négociés. Prenez-les en compte dans votre analyse, mais rappelez-vous qu’ils ne sont appliqués qu’une fois : mieux vaut se focaliser sur les prélèvements récurrents.  

Frais sur versement initial

Les établissements disposent de conditions spécifiques pour le premier versement. On note ainsi : 

  • Un montant minimum, aussi appelé ticket d’entrée. Il varie en moyenne entre 100 € et 1 000 € ; 
  • Des frais d’entrée qui correspondent à un pourcentage prélevé sur ce versement initial

Prenons un exemple :

Vous souhaitez ouvrir un PER avec 1000 €. La banque ou la compagnie d’assurance déduit 5 % de frais. Dans ce cas, seulement 950 € seront réellement investis. 

Bon à savoir

Les courtiers en ligne ont, en général, une politique 0 frais sur le versement initial. Ainsi, la rentabilité de votre épargne ne se trouve pas impactée dès la signature du contrat.

Pour en savoir plus sur le plan d’épargne retraite, lisez notre guide Comment ouvrir un PER ?

Frais en cours de vie du contrat PER

Une fois le contrat ouvert, les organismes retiennent des frais de manière annuelle ou ponctuelle. Là encore, ils peuvent diminuer le rendement global de votre épargne s’ils sont conséquents.  

Frais sur versements volontaires

Pour alimenter votre PER individuel, vous y déposez des sommes d’argent nommés versements volontaires. Les frais prélevés correspondent à un pourcentage qui varie, selon les acteurs du secteur, entre 0 et 5 % du montant versé. En 2021, la moyenne observée était de 3,18 %. 

Si le niveau de frais est trop élevé, il peut vous faire perdre des mois, voire des années de rémunération. 

Voici un exemple en prenant un placement sur un fonds euros qui affiche un taux de 3 % : 

Frais sur versement volontaire à 0 %Frais sur versement volontaire à 5 %
Somme versée en janvier 2023 200 €200 €
Somme réellement investie en euros200 €190 €
Épargne en janvier 2024206 €195,7 €
Épargne en janvier 2025212,2 €201,5 €

Il faut presque 2 ans pour récupérer les frais prélevés sur le versement. 

Privilégiez les contrats prévoyant des frais sur versements les plus bas possibles, avec un maximum de 1 %

Frais de gestion 

Ces frais servent à couvrir les charges de l’organisme qui gère votre épargne.

Le taux est généralement compris : 

  • 0,6 % et 2 % de la somme investie sur les fonds euros ; 
  • 0,6 % et 1 % pour la gestion des supports en unités de compte. 

Les acteurs du PER en ligne proposent généralement des frais moins élevés que les établissements traditionnels. 

Frais sur arbitrage

Chaque fois que vous changez de supports d’investissement ou que vous modifiez la répartition de vos fonds, vous procédez à un arbitrage. Des frais, non automatiques, peuvent être prélevés par les organismes sous différentes formes : 

  • Un pourcentage du montant arbitré. On observe des valeurs allant de 0 à 5 %. 
  • Une somme forfaitaire, par exemple 15 €.

D’autres gestionnaires offrent un certain nombre d’arbitrages gratuits par an ou la gratuité complète. Cette dernière option est très intéressante si vous avez choisi la gestion libre et que vous pilotez seul vos investissements. 

Autres frais du plan d’épargne retraite

En souscrivant votre PER, diverses options sont disponibles. Nous les avons centralisés dans ce tableau récapitulatif.

Option PrincipeCoût
Écrêtage des plus-valuesTransfert des plus-values de leur support d’origine vers un support généralement plus sécurisé, dès qu’un seuil est fixé Variable selon l’organisme
Arrêt des moins-values relativesEn cas de moins-value, désinvestissement des sommes et placement sur un autre supportVariable selon l’organisme
Lissage des investissementsArbitrage automatique selon un rythme et des objectifs que vous avez définisGénéralement gratuit 
Garantie plancher décès complémentaireVersement à vos bénéficiaires d’un montant équivalent au cumul des sommes déposées.Somme à verser annuellement selon votre âge

Selon votre besoin, contrôlez bien la pertinence de chaque option et demandez si les frais sont négociables.

Frais de sortie du PER

Il existe plusieurs possibilités pour retirer votre capital pendant votre vie professionnelle comme le transfert vers un autre PER ou un déblocage exceptionnel autorisé. Puis, à la retraite, vous pouvez choisir entre une sortie du PER en rente ou en capital. Tour d’horizon des frais relatifs à chaque situation. 

Frais de transfert

Vous voulez regrouper tous vos contrats PER au sein d’un même établissement  et d’un unique plan d’épargne retraite ? C’est possible ! Les frais de transfert sont fixés légalement en fonction de l’ancienneté de votre produit d’épargne. 

  • PER détenu depuis plus de 5 ans : le transfert est gratuit. 
  • PER de moins de 5 ans : les frais sont limités à 1 % de l’épargne. 
Bon à savoir

Vous pouvez aussi transférer d’anciens produits d’épargne (Madelin, PERP, Perco, etc.) vers votre PER. C’est gratuit si vous les détenez depuis au moins 10 ans. Sinon, des frais sont appliqués (maximum 5 % de l’épargne).

Frais de rachat exceptionnel

L’épargne du PER n’est en général accessible qu’une fois l’âge du départ à la retraite atteint. Néanmoins, la loi prévoit la possibilité de déblocages exceptionnels.

Parmi les motifs légaux, on peut citer : 

  • une invalidité ;
  • un décès ;
  • un surendettement ;
  • l’acquisition de votre résidence principale ; 
  • ou l’expiration de vos droits aux allocations chômage.

Vérifiez que la banque, la compagnie d’assurance ou le courtier n’applique pas de frais pour ces remboursements anticipés

Frais sur rente

Si vous optez pour une sortie en rente viagère, vous recevrez une somme fixe à fréquence régulière jusqu’à la fin de votre vie. Des frais d’arrérages peuvent être prélevés. Ces derniers correspondent à un pourcentage de votre rente, généralement entre 0 et 3 %. 

Si vous prévoyez une rente brute de 325 € par mois, 3 % de frais représentent 9,75 €. Sur une année, vous perdez près de 120 € de rente.  

Pour une sortie en capital, aucune commission n’est prélevée. 

Un PER sans frais, est-ce que ça existe ?

La réponse est non. Néanmoins, certains établissements proposent des tarifs avantageux ou la gratuité pour certaines catégories de frais. De plus, depuis juin 2022, les compagnies qui créent ou distribuent des PER doivent fournir un tableau récapitulatif des frais qu’ils appliquent. Vous pourrez ainsi comparer plus facilement les contrats et tenter une négociation.  

Notre conseil : Les frais ne sont pas les seuls critères à prendre en compte dans votre processus de sélection. Pour confronter efficacement deux PER, le rendement ou la possibilité de défiscaliser sont des paramètres importants à mettre dans la balance. Nous avons déjà effectué ce tri pour vous : retrouvez notre top 2023 des meilleurs PER. 

Source : Rapport sur les nouveaux plans d’épargne retraite : Frais et informations tarifaires – CCSF 

author
Audrey Croiset

Lead Copywriter chez Syntax Finance, Audrey possède un diplôme d’études comptables et financières (DECF) et une expérience professionnelle de plus de 15 ans dans les secteurs bancaire et comptable.

Des articles pour aller plus loin
PEA ou assurance vie

Le PEA et l’assurance vie représentent deux produits d’épargne plébiscités par les Français. Chacun d’entre eux permet de répondre à.

13 juin 2024
fiscalité CTO

Le compte-titres ordinaire (CTO) est un produit d’épargne qui autorise des investissements sur une large gamme de valeurs mobilières (actions,.

12 juin 2024
succession PEA

Le PEA permet de bénéficier d’une exonération d’impôt sur les plus-values, sous certaines conditions. Si vous profitez de dispositions avantageuses.

11 juin 2024