PEA ou assurance vie : quel est le meilleur choix ?

PEA ou assurance vie
  • Blog
  • Épargne
  • PEA ou assurance vie : quel est le meilleur choix ?

Le PEA et l’assurance vie représentent deux produits d’épargne plébiscités par les Français. Chacun d’entre eux permet de répondre à des besoins spécifiques. Ainsi, le PEA peut offrir une rentabilité attractive grâce à une fiscalité avantageuse, tandis que l’assurance vie est idéale pour préparer sa succession.

Pour vous aider à choisir entre ces deux supports, nous vous proposons un point complet sur leurs caractéristiques.

L’ESSENTIEL

Le PEA et l’assurance vie sont deux enveloppes fiscales qui permettent de faire fructifier votre épargne et de diversifier votre patrimoine.

Si l’assurance vie semble plus flexible en matière d’actifs négociés, de plafonds ou de retraits, le PEA apparaît plus intéressant en termes de frais et de fiscalité des plus-values.

Comparer ces deux produits d’épargne est un bon moyen de choisir celui qui vous convient. Toutefois, il ne faut pas mettre de côté leur complémentarité : combiner PEA et assurance-vie peut s’avérer bénéfique pour atteindre les objectifs de votre plan d’investissement.

Avertissement

Les informations fournies sont uniquement à but éducatif. Finclub ne propose pas de conseil en investissement ni de services de courtage. Nous ne recommandons pas d’acheter ni de vendre un actif ou produit d’investissement particulier.

PEA et assurance vie : des contrats bien distincts !

Ces deux supports d’investissement offrent la possibilité de dynamiser votre épargne dormante. Néanmoins, ils présentent un fonctionnement très différent.

Plan d’épargne en actions : définition et fonctionnement

Le plan d’épargne en actions (PEA) est un produit de placement réglementé qui permet de gérer un portefeuille composé d’actions d’entreprises européennes et de parts de placements collectifs.

Il existe trois formes principales de PEA :

  • le PEA bancaire, qui est le plus répandu, souscrit auprès d’une banque ou d’un courtier en ligne
  • le PEA-PME, dédié au financement des petites et moyennes entreprises (PME) et des établissements de taille intermédiaire (ETI) ;
  • le PEA assurance, ouvert auprès d’une compagnie d’assurance.

Quelle que soit sa forme, il abrite un compte espèces sur lequel vous pouvez effectuer des versements. Vous investissez ensuite ces sommes dans des actifs conservés sur un compte-titres.

Avant d’ouvrir un PEA, comparez les offres pour sélectionner le meilleur produit et bénéficier de conditions tarifaires avantageuses.

Assurance vie : définition et fonctionnement

L’assurance vie est un produit d’épargne. Elle permet notamment de préparer sa retraite et la transmission de son patrimoine, grâce à une fiscalité successorale avantageuse. 

Pour cela, vous investissez dans des titres financiers variés, incluant des fonds euros et des unités de compte.

Bon à savoir

Vous pouvez ouvrir votre contrat auprès d’une compagnie d’assurance, mais aussi d’un agent ou d’un courtier. Vous pouvez opter pour une gestion libre ou déléguer le pilotage de vos actifs à un intermédiaire financier.

Il n’est pas toujours facile de choisir un contrat d’assurance vie tant il y a d’offres disponibles sur le marché. Retrouvez la sélection Finclub des meilleures assurances vie

PEA vs assurance vie : quelles différences ?

Nous vous proposons d’évaluer ces deux produits de placement, en comparant leurs principales caractéristiques.

Supports de placement : l’assurance vie est plus flexible

Le PEA autorise des investissements dans des actions d’entreprises ayant leur siège social dans l’Espace économique européen. Il permet également de souscrire à des parts de placements collectifs (Sicav, ETF…) qui réalisent plus de 75 % de leurs placements dans de tels titres.

À l’inverse, l’assurance vie propose une plus grande variété de supports, comme les :

  • fonds euros ;
  • actions ;
  • obligations ;
  • OPC ;
  • ETF ;
  • produits structurés ;
  • fonds de placement immobiliers (parts de SCPI, de SCI, d’OPCI, etc.).

En termes de diversification d’actifs, l’assurance vie offre donc plus de possibilités aux investisseurs.

À noter

Le PEA et l’assurance vie exposent tous deux leur détenteur a un risque de perte de capital. Cependant, dans le cas de l’assurance vie, la compagnie garantit généralement le capital investi sur le fonds euros.

Plafond de versement : pas de limite pour l’assurance vie !

Assurance viePEA
Aucun plafond de versement150 000€ pour le PEA bancaire et pour le PEA assurance
225 000€ pour le PEA-PME

Le législateur a fortement réglementé l’accès au PEA. Vous ne pouvez posséder qu’un PEA par personne et seulement deux par foyer. Il est possible d’ouvrir un PEA-PME, mais les versements cumulés sur les deux supports ne peuvent dépasser 225 000€.

En revanche, vous pouvez ouvrir autant d’assurance vie que vous voulez et verser de l’argent sans limite de montant.

Fiscalité sur les plus-values : léger avantage au PEA

La fiscalité applicable aux revenus de capitaux mobiliers implique de choisir entre deux régimes d’imposition :

  • le prélèvement forfaitaire unique (ou flat tax de 30%). Il inclut 12,8% d’impôt sur le revenu (IR) et 17,2% de prélèvements sociaux ;
  • l’option pour le barème progressif de l’IR.

Le PEA et l’assurance vie permettent d’alléger la fiscalité sur les gains dans certaines conditions. 

Assurance viePEA
Dispositif fiscalAbattement annuel sur les revenus de 4 600€ pour une personne seule et 9 200€ pour un coupleExonération des gains à l’impôt sur le revenu
ConditionsDétention de 8 ans Détention de 5 ans sans retrait*
*Le retrait avant 5 ans entraîne la clôture du PEA, sauf cas exceptionnels. Pour en savoir plus, consulter l’article dédié à sa fiscalité.

L’assurance vie offre aussi un taux d’imposition forfaitaire réduit de 7,5% au lieu de 12,8%, sous conditions.

L’exonération des gains dans le cadre du PEA reste imbattable, si vous ne retirez pas votre argent avant 5 ans. En pratique, le niveau d’abattement annuel de l’assurance vie permet bien souvent d’effectuer des retraits annuels en franchise d’impôts, après 8 ans. 

Attention

Ces dispositifs ne concernent que l’IR. Vous devez toujours vous acquitter des prélèvements sociaux (17,20 %), en complément.

Retraits : moins de contraintes pour l’assurance vie

Les deux supports autorisent le retrait des fonds à tout moment. 

Cependant, une telle opération génère des conséquences importantes pour un PEA ouvert depuis moins de 5 ans :

  • la clôture du plan ;
  • la perte de l’avantage fiscal et l’imposition des plus-values.

À l’inverse, le contrat d’assurance vie permet d’effectuer des retraits dès le départ, sans répercussions majeures pour l’investisseur. 

Succession : un des points forts de l’assurance vie 

En cas de décès de son détenteur, le PEA est clôturé. Les actions qu’il contient sont transférées sur un compte titres, en attendant le partage. Aucune exonération fiscale n’est possible pour les droits de succession.

À l’inverse, l’assurance vie permet un abattement de 152 500 € par bénéficiaire désigné, si les primes ont été versées avant les 70 ans du titulaire du contrat. 

Ce dernier peut par ailleurs organiser librement la répartition des actifs qui le compose, directement dans le contrat.

Rentabilité et risques : tout dépend de votre stratégie !

Difficile de dire qui remporte le match de la rentabilité. Dans le cadre d’une gestion libre, le rendement dépend avant tout de votre stratégie d’investissement. La fiscalité et les frais du PEA lui donnent un léger avantage, en termes de rendement net. 

En revanche, il ne fournit aucune garantie de préservation du capital.

L’assurance vie offre quant à elle une plus grande stabilité. Si les unités de compte (UC) présentent un risque de perte, le fonds euros assure un rendement annuel et protège une partie de votre épargne. 

Frais : le PEA est plus économique

Le coût d’un PEA est relativement faible, puisque vous devez régler essentiellement des frais de transaction. De nombreux courtiers en ligne ne facturent aucun droit de garde et les frais de courtage sont réduits. De plus, les frais du PEA sont plafonnés.

Dans le cadre d’une assurance vie, vous devez payer les frais de gestion du fonds euros et des unités de compte, qui peuvent atteindre jusqu’à 1 % du capital investi. Votre contrat peut aussi prévoir des commissions d’arbitrage, d’entrée ou de versement.

PEA ou assurance vie : le résumé du match !

Pour y voir plus clair, voici un tableau comparatif des principales caractéristiques du PEA et de l’assurance vie.

CaractéristiquesPlan d’épargne en actionsAssurance vie
Actifs disponiblesLimités aux actions européennes et parts d’OPCActions, obligations, OPCVM, ETF, placements immobiliers, etc.
Plafond de versementEntre 150 000 € et 225 000 € selon la forme du PEAAucun plafond
Imposition des plus-valuesExonération totale d’IR après 5 années de détentionAbattement fiscal annuel après 8 ans
Disponibilité des fondsClôture du plan et perte de l’avantage fiscal en cas de retrait avant 5 ansRetrait possible à tout moment
SuccessionAucun abattementAbattement de 152 500 € + possibilité de désigner les bénéficiaires
RisqueCapital non garantiCapital garanti sur le fonds eurosCapital non garanti sur les UC
Nature des fraisFrais de transactionFrais de transaction, de gestion, d’arbitrage, etc.

Assurance vie et PEA : des enveloppes complémentaires

Chaque support possède des avantages et des inconvénients. Votre choix dépend de vos objectifs, de votre appétence au risque et des valeurs sur lesquelles vous souhaitez investir.

  • Le PEA permet de placer son épargne en Bourse et de faire fructifier un capital dormant, mais il présente des risques et peu de flexibilité en matière de retrait de fonds avant 5 ans.
  • L’assurance vie est plus souple et plus adaptée à la transmission de votre patrimoine. Votre épargne peut être progressivement sécurisée sur un fonds euros, mais sa gestion implique des frais plus élevés que pour un PEA.

En pratique, le PEA et l’assurance vie constituent deux enveloppes complémentaires. Le cumul de ces deux produits est une bonne façon de diversifier vos placements et de réduire vos risques. 

Questions fréquentes

Est-il intéressant d’avoir un PEA ?

Le PEA permet d’investir en Bourse et de bénéficier de hauts rendements. Ce placement n’est pas sans risque, mais il possède de nombreux atouts : une fiscalité avantageuse, des frais plafonnés et une opportunité de diversifier votre patrimoine.

Quels sont les inconvénients de l’assurance vie ?

Les frais représentent le principal inconvénient de l’assurance vie. Les frais sur versements, de gestion ou d’arbitrage pèsent sur le rendement global de ce placement. Par ailleurs, les abattements ne se déclenchent qu’après une durée de détention de 8 ans.

Pourquoi avoir un PEA et une assurance vie ?

Pour ne pas limiter sa stratégie à un seul placement financier et répondre à des objectifs différents (rendement, succession, sécurité, défiscalisation, etc.). La diversification est la clé d’un patrimoine bien gérer. Le cumul du PEA et de l’assurance vie permet de bénéficier des forces des deux supports.

author
Audrey Croiset

Lead Copywriter chez Syntax Finance, Audrey possède un diplôme d’études comptables et financières (DECF) et une expérience professionnelle de plus de 15 ans dans les secteurs bancaire et comptable.

Des articles pour aller plus loin
Action SG

Cotée à la Bourse de Paris, sur Euronext, l’action Société Générale (GLE) fait partie des 40 sociétés françaises qui composent.

15 juillet 2024
Meilleurs ETF S&P 500 PEA symbolisé par un taureau

L’ETF S&P 500 permet de diversifier vos investissements et de vous exposer au marché américain tout en bénéficiant de la.

5 juillet 2024
Prorealtime

Au moment de sélectionner votre plateforme de trading, vous avez besoin de fiabilité et d’efficacité, d’un outil capable de vous.

18 juin 2024